2EME biennale Européenne des patrimoines : Dialogue architecture contemporaine – patrimoine urbain

octobre 2018

Construire l’avenir revient nécessairement à s’interroger sur la relation que le patrimoine entretient avec son territoire. Notre environnement bâti se standardiste, certes la standardisation a fait progresser notre civilisation, mais elle a aussi produit son contraire par des destructions majeures : l’histoire, le temps, les traditions, les caractères environnementaux, la culture territoriale. On en revient à dire que le « process ne fait pas tout », ni plus que sacraliser le passé et son patrimoine, nous avons par contre à accorder une forte attention à l’héritage. C’est ce regard que l’agence a illustré lors de sa conférence « Ne pas être dans l’adoration des cendres mais dans la perpétuation du feu » (F.Mahler).