Aux Fabriques, un futur siège à la pointe de la sobriété énergétique

Mai 2022

Nos pôles Architecture et Design d’Espaces réaliseront dès 2023 sur le site des Fabriques au Nord-Est d’Euroméditerranée (15e arrondissement de Marseille), le nouveau siège régional de RTE (Réseau de Transport d’Electricité). Le bâtiment répond à de forts objectifs de performances environnementales en cohérence avec l’architecture bioclimatique développée au sein de cet éco-quartier où la qualité de vie est un pilier de la conception et en accord avec les ambitions de RTE de s’engager pour la transition énergétique. Les travaux dureront deux ans.

Situé à l’extrémité nord du périmètre de l’extension d’Euroméditerranée, au sein de l’îlot Phare, le projet RTE concerne la construction d’un bâtiment tertiaire bioclimatique de 13 100 m² destiné à réunir plus de 500 collaborateurs régionaux actuellement dispersés sur les trois sites de Marseille et d’Aix-en-Provence du gestionnaire du réseau public de transport d'électricité français. Ce siège régional qui s’élève sur huit niveaux comprend notamment des plateaux de bureaux, des espaces de vie et de communication (hall, restauration d'entreprise, showroom, salle de détente, place du village), un parking partiellement souterrain sur deux niveaux, un local vélo au rez-de-chaussée, un jardin et de larges terrasses végétalisées.

Un ouvrage singulier, lumineux et protecteur

Parfaitement fondu dans son environnement, le bâtiment se veut être une émergence géologique intégrant l’ensemble des contraintes et atouts du site qui l’accueille. C’est ainsi que la forte dualité entre l’avenue du Cap Pinède et la rue de Lyon au croisement desquelles le bâtiment est conçu inspire profondément sa morphologie. Tirant parti de la largeur de l’avenue du Cap Pinède et de sa forte exposition au mistral, c’est ici que le bâtiment porte le plus haut et prend le plus d’ampleur. Il s’y élève sur huit niveaux et vient former un premier versant culminant à 30 mètres préservant le coeur de l’îlot de l’épuisant souffle du vent méditerranéen. Perpendiculairement à la rue de Lyon, il redescend légèrement et propose en toiture de larges terrasses accessibles et protégées. Ainsi, les deux façades côté rues de l’immeuble peuvent être comparées à des versants abrupts d’une montagne, tandis que le coeur d’îlot à l’abri derrière la paroi Nord est à l’image des restanques et vallons méditerranéens : protégé du vent, baigné de soleil et de fraicheur. Une intériorité préservée qui permet le travail en plein-air comme la pratique d’activités collectives. Entre ces deux ambiances, se nichent les activités, espaces d’accès et autres lieux de rencontre et de distribution.

Toujours dans cette idée de faire dialoguer le projet avec le paysage méditerranéen au travers d’une architecture protectrice propice au bien-être des collaborateurs, les façades creusées dans un béton gris clair traduisent un imaginaire géologique qui laisse penser aux résurgences calcaires des buttes présentes à Marseille. Traitées tout en sobriété par de multiples perforations ciselées et dentelées selon un rythme tramé de pleins et de vides, elles jouent avec le soleil tout en apportant une large luminosité aux locaux qu’elles accueillent.

Une conception environnementale ambitieuse

Les équipes de Kardham Architecture, en partenariat avec Vincent Lavergne Architecte Urbaniste ont imaginé un bâtiment proposant des solutions à la pointe de la sobriété énergétique et d’optimisation des ressources et visant les plus hautes labellisations professionnelles.

La volumétrie et l’implantation de l’immeuble cherchent à tirer partie des éléments naturels, comme l’ensoleillement. Le coeur d’îlot est protégé du mistral par la façade Nord, tandis que le patio, les balcons et détails de menuiseries permettent un traitement de qualité des exigences de luminosités, acoustiques, de ventilation et thermiques. Le projet s’intègre en outre dans le Réseau de Chauffage Urbain Massiléo, un réseau de chauffage et de rafraîchissement alimenté par les calories de l'eau de mer, et prévoit la mise en oeuvre de panneaux photovoltaïques.

Par ailleurs, le projet ambitionne d’atteindre la labellisation BiodiverCity Ready qui vise à intégrer dans l’acte de construire un nouveau rapport avec la nature, notamment en ville, la végétation et le vivant. C’est ainsi qu’il inclut le plus possible de végétation, afin de profiter au maximum de la fraîcheur liée à l’évapotranspiration des plantes, inégalée par les systèmes de climatisation. L’aménagement prévoit un cœur d’îlot fertile, majoritairement en pleine terre, dont toutes les plantations sont dans la continuité de la palette végétale méditerranéenne, afin de répondre aux continuités écologiques.

Par ailleurs, la gestion de l’eau par stockage en tampon sur terrasse permet de réguler les pluies méridionales et d’alimenter les plantations. Une noue paysagère permet la rétention des eaux pour arroser la végétation lorsque les pluies se feront rares.

L’ouvrage vise également la certification HQE –Bâtiment Durable 2016, avec un niveau d’évaluation EXCELLENT en matière de qualité de vie, de respect de l’environnement, de performance économique et de management responsable.

Enfin, le projet s’engage à respecter les exigences suivantes :

  • BBio<BBio_max-40%,
  • Cep<Cep_max-40%
  • Label Accessibilité 2 étoiles
  • Labellisation ENERGIE – CARBONE au niveau E2C1
  • Label « bâtiment biosourcé », niveau 1
  • Charte Jardins de Noé, Label Végétal local

Des bureaux qui favorisent les synergies et la coopération entre collaborateurs

Les espaces de travail ont été pensés pour se déployer autour d’un patio sur deux niveaux et au travers de grandes surfaces modulables de plateaux, ce qui permettra de minimiser le découpage par services et offrira ainsi une grande liberté d’organisation et d’évolutivité fonctionnelle. Ces plateaux s’ouvrent sur des balcons filants en façade sud, des espaces privilégiés pour développer des zones d’open-space, ainsi que des lieux de convivialité propices aux échanges. Pour plus de confort de vie et de vue, le système constructif de façades porteuses et de dalles alvéolaires de grande portée libèrera au maximum les plateaux d’éléments de structure encombrants. Enfin, plusieurs terrasses accessibles au nord agissent comme de véritables prolongations des surfaces intérieures et viennent compléter les possibilités d’appropriation des espaces extérieurs par les usagers.

Toujours en matière de design d’espaces, Kardham accompagnera les équipes de RTE sur diverses missions :  ateliers de co-conception pour définir les espaces de travail et de service avec leurs futurs utilisateurs, modules de macro et microzoning, concept d’architecture intérieure ; ou encore mission d’accompagnement en matière de mobilier.

Avec ce nouveau bâtiment, RTE espère donner à voir sa vocation de service public et son engagement durable en matière de respect de l’environnement et d’une plus grande qualité de vie au travail sur le territoire méditerranéen.

 

CARACTERISTIQUES DU PROJET

  • Maitre d’ouvrage : RTE Réseau de Transport d’Electricité
  • Promoteurs : Linkcity et Bouygues Immobilier
  • Partenaires : Vincent Lavergne Architecture et Urbanisme, Hélène Pépin paysagiste, Bouygues Bâtiment Sud-Est, Lasa, Aveltys, AC2R, CCE Ingénierie, Projex
  • Mission : Maitrise d’œuvre de conception et d’exécution + space planning/Aménagement
  • Livraison : 2025
  • Qualité Environnementale : Label E+C-Label biosourcé, Label HQE bâtiment durable, Label Biodiversity Ready
  • BIM Management

 

Afficher plus

Pour découvrir l'ensemble du projet, cliquez ici.

Vos contacts

Nathalie Neyret

Nathalie Neyret

Directeur Marketing & Communication

+33 6 37 68 50 99

nneyret@kardham.com