Actualités

Enquête « l’impact de la crise sanitaire sur l’environnement de travail »

Juillet 2020

Quand les salariés livrent leur expérience du télétravail pour repenser le bureau de demain.

Nous publions ce jour les premiers résultats de notre vaste enquête « L’impact de la crise sanitaire sur l’environnement de travail ». Réalisée pendant et après le confinement, elle analyse la relation des collaborateurs à leur lieu de travail dans un contexte de travail exclusivement puis principalement à distance. 

Quelle valeur donner à la présence au bureau ? Quel avenir pour les lieux de travail ? Quelles sont les attentes des salariés ? Les premiers résultats sont basés sur les réponses d’un échantillon de 1 700 collaborateurs de 7 entreprises basées en France à la date du 28 juin 2020. Kardham publiera, en octobre 2020 l’ensemble des résultats mis à jour.

Questionner l’expérience du confinement pour mieux comprendre comment l’absence de lieu de travail va amener à repenser ce lieu demain. C’est l’idée de l’enquête réalisée par Kardham qui a souhaité profiter du contexte socio-économique inédit du confinement et de l’expérience tout aussi exceptionnelle du télétravail pour questionner « le bureau ». Une enquête unique par l’association de ses dimensions à la fois RH et immobilières et par son envergure, puisqu’elle s’étend de mars à octobre 2020.

Les principaux enseignements de l’enquête à date :

  1. On découvre les vertus du télétravail
    A partir de 3 items analysés (perception du télétravail, maintien de la performance et motivation), l’enquête révèle une très bonne adaptation des salariés au travail à distance, avec un indice de 7,26/10, malgré une pratique plutôt faible avant le confinement, et donc une performance perçue très satisfaisante, individuellement et collectivement.

  2. Le télétravail demeurera dans « le monde d’après »
    C’est l’une des principales attentes professionnelles des collaborateurs : près de 80% d’entre eux souhaitent que le télétravail se poursuive.

  3. Une entrave à la collaboration entre équipes
    Paradoxalement, près de 95% des salariés ont hâte de retrouver leurs collègues, ce qui en dit long sur la vocation sociale et collective du bureau. Mais attention, ces liens sociaux se sont souvent limités à l’équipe directe avec 66% des répondants qui indiquent une diminution des relations inter-équipes.

  4. Des managers à la hauteur
    Plus de 80% des répondants ont ressenti un fort soutien de la direction pendant le confinement. Si les managers sont sortis épuisés de cette période, ils ont malgré tout été « au rendez-vous » : pendant le confinement, les relations managériales n’ont pas été détériorées, du point de vue des managers comme des collaborateurs.


« Ces premiers résultats montrent bien qu’il y aura un avant/après printemps 2020 concernant les lieux de travail. Le travail à distance va se développer et aura donc un impact sur les lieux de travail, occupés différemment. Notre étude dégage des grandes tendances qui demandent à être interrogées au cas par cas, tout simplement parce que chaque organisation a ses propres spécificités et surtout parce que le recul n’est pas suffisant. Il sera d’ailleurs intéressant de voir, en octobre 2020 soit 4 mois après la fin du confinement, comment ces tendances sont confirmées ou infirmées »
Nicolas Cochard, Responsable Recherche & Développement du Groupe Kardham.

En savoir plus

Sur l’approche et la méthodologie de l’enquête :
- Enquête par questionnaire (111 items) de mars 2020 à octobre 2020.
- Réalisée (à date) auprès de 1700 répondants anonymisés sélectionnés sur la base du volontariat de 7 entreprises françaises entre 50 et 1200 collaborateurs.
- Deux temps de réponse : pendant le confinement et à partir du déconfinement.
- Méthode scientifique avec une première phase descriptive (pourcentages) puis une analyse statistique inférentielle des variables.

Vos contacts

Nathalie Neyret

Nathalie Neyret

Directrice Marketing & Communication

+33 6 37 68 50 99

nneyret@kardham.com