Mots d'experts

Le Covid va-t-il changer nos métiers d’aménageurs ?

Juillet 2020

L'expert

Julie Carlhian

Julie Carlhian

Directrice de projet Workplace & Change

+33 6 48 65 85 59

jcarlhian@kardham.com

La question à laquelle nous sommes exposés ces derniers temps est : « y aura-t-il un post Covid en termes d’environnements de travail et s’agit-il d’une véritable révolution ou d’une simple adaptation ? ».

Les demandes prospectives de nos clients nous engagent à nous pencher sérieusement sur ce sujet qui, en plus d’un challenge pour l’ensemble de nos métiers, représente une nouvelle opportunité commerciale.

L’idée d'un télétravail plus prégnant fait son chemin. Les pistes de réflexion, parfois contradictoires, sont nombreuses sur le bien-fondé de cette alternative. Comment faire cohabiter ces deux modes de travail sans nuire à la performance ? Faut-il plus de flex office et moins de surfaces immobilières ? Comment animer le collectif à distance ? Comment bien coacher et tracker les résultats ? Comment préserver la notion d’équipe même et de son territoire ?

Si le télétravail devenait la norme 

Gain de temps, évolution des mentalités, choix de nombreux salariés, point majeur d’attractivité et d’employabilité… Nombreux sont ceux qui réfléchissent à pérenniser cette pratique.

Jusqu’alors, le télétravail faisait l’objet d’un fantasme pour certains ou d’un véritable cauchemar managérial pour d’autre. Et sa pratique restait très marginalisée en France.

Depuis mi-mars, l'écrasante majorité des entreprises ayant poursuivi une activité a dû se convertir dans l'urgence au travail à distance pour tout ou partie de ses équipes. Résultat, 25% des Français ont travaillé à distance pendant le confinement selon le Ministère du Travail, contre à peine 7% en 2017.

Un essor qui semble plébiscité par plus des 3/4 des salariés sondés fin mars par Odoxa-Adviso pour Challenges, France Info et France Bleu. A plus long terme, 74% des DRH interrogés fin avril par l'Association nationale des DRH (ANDRH) anticipent son développement généralisé.

 

Le bureau deviendrait-il alors le lieu du collectif ?

Il semblerait qu’il faille trouver le bon équilibre entre les activités liées aux tâches individuelles demandant une forte concentration, aux échanges programmés et bruyants et autres animations à distance et aux travaux plus collectifs, échanges informels, activités faisant appel à la créativité et l’émulation.

Une fois encore, il nous faudra adapter nos réponses aux usages, métiers et cultures d’entreprises. Mais aussi et surtout aux besoins fonctionnels et opérationnels des collaborateurs. Car même s’il comporte des avantages pour le salarié et l’employeur, le télétravail est aussi source de maux professionnels : inadaptation du matériel et de l’ergonomie du bureau, porosité entre vie professionnelle et vie privée, accumulation d’anxiété et appauvrissement du collectif.

 

Le management humain par l’humain et entre humains

Difficile donc d’envisager un passage généralisé au télétravail à 100%.
Le téléphone et les visioconférences ne suffisent pas à satisfaire le besoin de contacts humains. Malentendus, dégradation des relations, mauvaises décisions sont courants quand l’écran s’interpose à la relation humaine. D’ailleurs, d'après une étude de l'Harvard Business Review, 84% des télétravailleurs reconnaissent qu’un problème prend plus de temps à être résolu. A trop confondre l’homme avec un canal de communication comme un autre, l’entreprise se vide peu à peu de son vivant et de son intelligence.

Quant au bon fonctionnement du management à distance, les enjeux sont nombreux !

Ni tout noir, ni tout blanc donc. C’est d’ailleurs pourquoi nous avons élaboré une offre contextuelle pour travailler avec nos clients dans la définition de leur future expérience de travail. Nous les accompagnons dans leurs réflexions RH (télétravail, management, etc.), spatiales (gestion de l’occupation des espaces, nouvelles typologies d’espaces, etc.) mais également dans leurs univers digitaux (outils logiciels et terminaux ; individuels ou collectifs).

 

Sources :

  • Challenges 18 mai 2020. Le télétravail va-t-il devenir la nouvelle norme d’organisation dans les entreprises.
  • Sondage Odoxa-Adviso « Le Covid-19 bouleversera durablement le rapport au travail des Français ».
  • Enquête ANDRH « Déconfinement & après ? Les DRH s’y préparent ».
  • Forbes « Le Télétravail réduit l’Homme à un canal de communication ».
  • Etude Harvard Business Review « A study of 1 100 employees found ».

Date de parution : Lundi 27 Juillet 2020

Lire aussi

Pourquoi les labellisations sont porteuses de valeur pour les actifs de nos clients

Frédéric Maillet

Frédéric Maillet

Directeur AMO, Programmation, BIM consulting, Workplace & Conduite du Changement

+33 6 71 99 37 78

fmaillet@kardham.com

Enseignements du travail contraint à distance : le bureau, lieu de vie commun et repère spatio-temporel

Marc Bertier

Marc Bertier

Consultant Workplace

+33 52 65 25 99

mbertier@kardham.com